Plan d’action pour la prévention en santé : les cuisines collectives ont été injustement oubliées par le gouvernement

Montréal, 6 mars 2018 –  Dans leur plan d’action interministériel de prévention en santé, rendu public hier, les responsables de la santé publique du Québec ont oublié de mieux soutenir les 103 organismes communautaires hébergeant et animant les 1200 groupes de cuisine collective du Québec, même si le gouvernement juge leur apport exemplaire pour promouvoir la santé.

«Nous sommes à la fois déçus et surpris de ne pas avoir été pris en compte par ce plan d’action qui prévoit de nouvelles ressources jusqu’en 2021», explique Frédéric Paré, coordonnateur général du Regroupement des cuisines collectives du Québec (RCCQ). « Sur l’autoroute de la prévention en santé, nous resterons sur l’accotement pendant 4 ans », dit-il.

«Nous sommes surpris, parce que dans la politique gouvernementale de prévention en santé rendue publique à l’automne 2016, les autorités ministérielles se référaient nommément aux cuisines collectives comme exemples à suivre pour conserver le Québec en bonne santé», dit la présidente du mouvement, Sylvie Sarrasin. «Et nous sommes déçus, parce que le Ministère de la Santé du Québec est notre ministère d’attache, celui qui nous soutient pour la réalisation de notre mission d’organisme de cuisine collective», ajoute-t-elle.

Le RCCQ conserve l’espoir de convaincre le gouvernement de tenir en compte la grande contribution du mouvement des cuisines collectives au Québec. Cette contribution est notable sur les plans de la santé publique, d’une dynamique collective qui vient briser l’isolement d’un nombre grandissant de nos concitoyens, et d’une approche collaborative qui permet d’améliorer l’état de nos  connaissances culinaires, alors que la moitié de l’apport énergétique quotidien des Québécoises et Québécois provient maintenant d’aliments ultra-transformés, avec des conséquences néfastes sur notre bilan de santé.

Annuellement, 10 000 citoyennes et citoyens du Québec préparent plus de 1,4 million de portions au sein de 1380 groupes de cuisines collectives soutenus et animés par le RCCQ.

30

Info : Jack Duhaime, 514 529-3448 / communication@rccq.org

 

Article written by