Les 16 et 17 octobre, on fait signer la pétition!

Membre du RCCQ et défenderesse du droit à une saine alimentation, tu es invitée à troquer ta maryse et ta planche à découper pour un stylo et une planche à pince les 16 et/ou 17 octobre prochain!

Le 16 octobre, c’est la Journée mondiale de l’alimentation, alors que le 17 octobre, c’est le refus de la misère qui se retrouvera au cœur de l’agenda planétaire. Deux journées adéquates pour rejoindre le grand public et le conscientiser sur notre existence, notre mission et notre lutte pour un droit universel à une saine alimentation.

Nous t’invitons, l’une ou l’autre de ces deux journées (ou les deux!), à te poster dans un centre commercial, une bibliothèque, une maison de la culture, une bouche de métro, un CÉGEP ou un autre lieu public pour expliquer notre déclaration et faire signer notre pétition.

Rappelons que lors de l’assemblée générale annuelle 2018, les membres du Regroupement des cuisines collectives du Québec (RCCQ) avons conjointement décidé de recueillir 12 000 signatures en vue du 26 mars 2019, Journée nationale des cuisines collectives, pour un second dépôt à l’Assemblée nationale.

 Quelle activité?

Signature de la pétition pour le droit à une saine alimentation

 Quand?

Le 16 octobre et/ou le 17 octobre 2018

 Où?

C’est à ton choix, pourvu qu’il y ait du monde!

 Durée?

À toi d’en déterminer la durée en fonction de tes ressources. Ça peut être 1 h, 2 h, etc.

 Avec qui?

Tu connais l’adage : plus on est de cuisines, plus on signe!

Vas-y avec les personnes qui veulent et qui peuvent, les personnes qui seront là seront les bonnes personnes.

 Propositions :

Mets ton tablier.

Remets des dépliants de ton organisme.

Prends des selfies avec les signataires qui le voudront.

Sois accompagnée d’une personne dédiée à la cuiller de bois et à la casserole pour attirer l’attention des passants.

Partage avec nous et avec ton réseau ton initiative !

 Tu auras besoin :

Copies de la pétition en français et en anglais.

Photo : la présidente du RCCQ, Sylvie Sarrasin, explique le contenu de la déclaration pour le droit à une saine alimentation au doyen de l’Assemblée nationale, le député François Gendron.

Article written by