Rappel – Envoi massif de cartes postales des membres du RCCQ

Carte postale - Je tiens à ma communauté Rappel pour les personnes en charge de l’envoi des cartes postales dans le cadre de la campagne Je tiens à ma communauté, je soutiens le communautaire  – Les cartes doivent être postées entre le 31 octobre et le 7 novembre

La manifestation contre l’austérité du 31 octobre prochain est l’occasion pour tous les organismes communautaire de rappeler au gouvernement provincial le sous-financement qui afflige ces organismes, dont les organisations de cuisines collectives.  Près de 600 cartes postales préaffranchies et préadressées au premier ministre Philippe Couillard ont été distribuées parmi les représentant.e.s de 15 régions du Québec qui étaient présent à l’évènement «Réaliser l’autonomie alimentaire : entre le local et le national» le 16 septembre dernier.

Les cartes postales doivent être postées entre le 31 octobre et le 7 novembre!

Un rappel de la campagne 

Nous sommes 3000 organismes communautaires autonomes en santé et services sociaux (OCASSS) à faire pression sur le gouvernement pour obtenir un manque à gagner de 225 millions $, ainsi qu’un véritable programme national dédié à notre financement. Partout au Québec, les organismes communautaires contribuent au développement social et économique de la province. Ils promeuvent l’exercice de la citoyenneté et de la solidarité. Leur rôle majeur dans la société québécoise a d’ailleurs été reconnu en 2001, par l’adoption à l’unanimité de la Politique sur l’action communautaire. D’ailleurs, l’objectif de cette politique est de « renforcer et accroître l’action des organismes d’action communautaire autonome » par un soutien financier qui correspond à leur approche globale. Nous attendons encore les retombées réelles de cette résolution adoptée à l’unanimité à l’Assemblée nationale. Le financement actuel à la mission des organismes communautaires autonomes en santé et services sociaux (OCASSS) ne permet toutefois pas d’atteindre ces objectifs. Plus de deux millions de citoyennes et de citoyens ne bénéficient pas pleinement des lieux qu’ils se sont créés pour renforcer leurs communautés.

Depuis 1973, la politique de contribution gouvernementale aux groupes communautaires n’a pas été révisée. Depuis 2009, son budget n’a pas été indexé. En calculant le fossé financier entre les besoins réels des OCASSS, la non-indexation et leur financement, on arrive à un manque à gagner de 225 M$. Malgré tout leur impact sur la société québécoise, les OCASSS ne sont pas financées au même titre que l’ensemble des programmes sociaux. En effet, leur financement provient des décisions des Agences régionales en santé et services sociaux et non du ministère des Finances. Cela place systématiquement les groupes dans l’incertitude, puisqu’ils ne peuvent anticiper les sommes qui leur seront allouées. C’est pourquoi nous demandons que nos subventions soient incluses dans le budget du Québec pour ainsi être discutées sur la place publique. **** Débutée à l’automne 2012, la campagne est une initiative conjointe de la Coalition des tables régionales d’organismes communautaires (CTROC) et de la Table des regroupements provinciaux d’organismes communautaires et bénévoles (Table). La CTROC regroupe 14 Tables régionales d’organismes communautaires. La Table est quant à elle formée de 39 regroupements nationaux. Ces deux organisations nationales totalisent plus de 3000 groupes abordant différentes problématiques liées à la santé et aux services sociaux dans toutes les régions du Québec.

Article written by